>  >  > Osirisc

Osirisc

A propos du projet OSIRISC

OSIRISC : Vers un ObServatoire Intégré des Risques Côtiers d’érosion submersion

Le projet OSIRISC (2016-2020) est financé par la Fondation de France.

En étroite relation avec les acteurs-décideurs de la gestion des risques côtiers, OSIRISC a développé un système de suivi interdisciplinaire novateur pour favoriser une gestion intégrée et plus efficace des risques côtiers. Pour y parvenir, les objectifs du projet sont :
1) d’élaborer une méthodologie originale d’observatoire interdisciplinaire des risques côtiers d’érosion et de submersion intégrant toutes les dimensions de la vulnérabilité systémique (aléas, enjeux, gestion et représentations) par la sélection ou la création d’indicateurs et d’indices adaptés à la fois à la recherche et à la gestion.
2) d’évaluer et consolider cette méthode au moyen d’une expérimentation auprès des acteurs locaux sur les sites pilotes.
3) de mettre en œuvre au sein d’une Infrastructure de Données Géographiques, les outils spécifiques de diffusion, de partage de l’information géographique et d’en étudier les apports.

OSIRISC vise ainsi la co-construction, entre chercheurs et acteurs-gestionnaires, d’un observatoire intégré de suivi à long terme de la vulnérabilité des territoires côtiers.

OSIRISC a été réalisé conjointement au projet OSIRISC+. Grâce aux financements et efforts conjugués de ces deux projets, l’équipe scientifique met à disposition de tout utilisateur intéressé les résultats suivants.

Résultats de projet

58 indicateurs d’aléas, d’enjeux, de gestion et de représentations

Pour parvenir à la création des indicateurs, plusieurs étapes ont été suivies qui ont consisté à i) proposer d’abord un premier jeu d’indicateurs pour chaque composante ; ii) informer leur participation à la vulnérabilité systémique ; iii) décrire leur intérêt (scientifique et pour la gestion) et les classifier en fonction de leur pertinence et leur faisabilité ; iv) proposer une méthode de cotation identique quel que soit l’indicateur et la composante ; iv) soumettre ce jeu d’indicateurs à l’expertise des élus et gestionnaires du COPIL avant de les sélectionner définitivement pour être intégrés aux indicateurs de l’observatoire.

Protocoles d’acquisition de données d’aléas

Des protocoles de collecte de données d’érosion et de submersion sont élaborés qui permettent de proposer, selon les compétences et matériels de mesure disponibles dans les communes et EPCI, des moyens techniques plus ou moins sophistiqués d’acquisition. Ces protocoles couvrent les suivis photographiques de sites jusqu’aux levés topographiques de profils de plage ou de falaise voire de secteurs littoraux complets.

OSI

OSI est une application de cartographie en ligne, de type « web-SIG », permettant d’archiver les données spatio-temporelles d’indicateurs décrivant les quatre composantes de la vulnérabilité systémique à l’érosion et la submersion marines, de les exploiter pour calculer des indices décrivant la vulnérabilité des territoires, puis de les représenter graphiquement (Marcel et al., 2018).
S’adressant autant aux chercheurs qu’aux gestionnaires, cette application doit servir d’interface d’analyse multicritères et d’aide à la gestion de la vulnérabilité. Sa conception repose sur deux principes directeurs :
i) L’intégrité scientifique des données repose sur le partage d’une méthodologie élaborée par une équipe pluridisciplinaire et permettant de mettre en œuvre une analyse systémique de la vulnérabilité côtière ;
ii) La pertinence de l’outil s’appuie sur l’intégration des équipes techniques des collectivités territoriales partenaires, depuis la conception des indicateurs jusqu’à la visualisation de la donnée.

https://www-iuem.univ-brest.fr/wapps/osi/

Un tutoriel de navigation dans OSI est accessible sur notre chaîne Youtube :

https://www.youtube.com/watch?v=Mj66q6EU29k

 

Afin de faciliter votre navigation sur OSI, un vademecum d’utilisation est à votre disposition :

0 Vendors

0 Traders